La bouffe de notre mer: les trésors du St-Laurent dans nos assiettes à l’année

En janvier dernier, ma famille et moi avons réservé nos vacances estivales sur la magnifique Côte-Nord. À peine sortis des fêtes que nous organisions déjà notre escapade dans le nord de la province pour une troisième année consécutive. Y’a pas à dire, nous avons adopté la région! Ça fait trois ans que je nous vois sur le traversier à Tadoussac, sur la route du retour, la gorge nouée et la tête remplie de souvenirs. Les effluves du fleuve, les kilomètres de plage, les baleines et les grands espaces nous obligent à décrocher et à nous ressourcer tout en restant chez nous!

La venue de la pandémie nous aura fait voyager davantage au Québec et c’est bien tant mieux! L’engouement pour les produits d’ici, la prise de conscience collective sur l’importance de consommer les aliments du Québec et notre mode de vie en général auront permis à nos entreprises de survivre à cette crise planétaire. Nous sommes plusieurs à avoir fait un virage important dans la dernière et à porter une attention particulière sur la provenance et la façon dont sont produits les aliments que nous ajoutons à notre panier d’épicerie. Plusieurs initiatives ont vu le jour, dans les derniers mois, qui nous permettent de repérer facilement les aliments du Québec en plus de nous offrir trucs et astuces pour les consommer à l’année. La bouffe de notre mer par Québec Maritime en fait partie et nous invite à partir à la découverte des produits de l’est de notre magnifique province soit la Côte-Nord, le Bas-Saint-Laurent, La Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine. Si vous n’avez encore jamais pris la route des phares, mangé une guédille au homard dans un des délicieux casse-croûtes qui longe le fleuve ou traversé ses quelques 20 kilomètres de largeur, je vous conseille de sortir Google Map et de préparer votre roadtrip gourmand de ce pas.

Partir à la découverte d’une région c’est aussi vivre une immersion totale en goûtant à tout ce que cette dernière nous offre. Dans les dernières années, j’ai goûté à de la salicorne et des épinards de mer à Saint-Germain-de-Kamouraska, au beurre de chicoutai à Pointe-aux-Outarde, au pain de fesse de Forestville et à la bière au crabe de Baie-Comeau. Chacun de mes passages me permet de faire le plein de produits locaux et d’avoir l’impression de voyager à l’année sans même devoir quitter ma maison.

La bouffe de notre mer

J’ai été invitée par Québec Maritime à une soirée découverte en compagnie de nulle autre que Colombe St-Pierre, militante et chef-propriétaire du restaurant Chez Saint-Pierre situé dans le Bas-Saint-Laurent. Je l’avais découvert dans une série documentaire présentée sur Tou.tv et je fus instantanément conquise par son charisme et son aplomb. Durant cette soirée, nous avons pris ensemble la route des navigateurs, croisé des loups de mer et cuisiné un dashi. Colombe nous a présenté ses produits coups de mer des maritimes et ça m’a donné encore plus hâte au mois de juillet pour mes retrouvailles avec le St-Laurent et ses trésors cachés. Je me suis pris pas mal de notes tout au long de notre échange et je vous partage tout de suite quelques endroits clés à ajouter à votre itinéraire gourmand.

Côte-Nord
Bas-Saint-Laurent

Après une infusion à la vapeur d’aromates exotiques dans un panier unique de type «scaphandrier», notre gin est lentement macéré avec des algues laminaires récoltées à la main au Bas-Saint-Laurent.

Distillerie St.laurent
Gaspésie
  • Microbrasserie Le Naufrageur
  • Un Océan de saveurs – algues comestibles. Cueillies à l’année par le chef Antoine Nicolas et son équipe, ces algues comestibles se retrouveront de plus en plus dans nos assiettes selon Colombe St-Pierre. Considérées comme un superaliment, ces plantes séchées et transformées peuvent être utilisées pour rehausser la saveur d’un plat, dans une mayonnaise ou saupoudrées sur votre maïs soufflé. * Les produits d’Un Océan de saveurs peuvent être commandés en ligne et livrés directement à votre porte.

Je vous invite également à découvrir Fourchette bleue, initiative d’Exploramer qui nous invite à découvrir les différentes  »espèces comestibles et méconnues du Saint-Laurent (…) dans une perspective de développement durable et de protection de la biodiversité. »

Îles-de-la-Madeleine

Partez à l’aventure, découvrez les produits locaux, jasez avec les producteurs et repartez à la maison le coffre plein! Il est certainement plus évident de manger frais et local durant la saison estivale mais sortez des sentiers battus, visitez l’arrière-pays des différentes régions du Québec et vous ne pourrez qu’être agréablement surpris. D’ici-là, vous pouvez également lire sur l’importance de la pêche durable et ne cessez jamais de mettre de la pression sur vos commerçants pour avoir davantage d’aliments du Québec. Comme le disait mon prof d’économie, tout est une question d’offre et de demande.

Bon voyage!

Visitez le site https://www.quebecmaritime.ca/notremer/ pour un super concours!

Autres liens intéressants:

https://www.quebecmaritime.ca/nature/

Qu’est-ce-que Fourchette bleue ?

#bouffredenotremer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :