Un séjour en yourte dans Lanaudière ou l’art de reconnecter avec la terre

J’ai découvert le bonheur de dormir dans une yourte il y a deux ans avec mon amoureux. Nous avions entamé une sieste vers l’heure du souper qui s’est poursuivie jusqu’au lendemain matin. Le bonheur total! J’étais donc bien chaude à l’idée de répéter l’expérience mais cette fois-ci, dans la yourte de Sow située à Saint-Côme. Nous avions prévu notre séjour quelques jours avant le début du confinement mais la pandémie aura reporté ce dernier de presque 3 mois. Étirer le plaisir qu’ils disent hein!

Il est où le bonheur il est où?

C’est par un dimanche pluvieux que nous avons pris la route vers la magnifique municipalité de Saint-Côme dans Lanaudière. Accompagnée de mes deux filles et de ma soeur, nous étions prêtes à passer un moment dans une yourte isolée dans l’bois et surtout bien loin de tout le brouhaha des derniers temps. Nous avions grandement besoin de cette petite pause sans internet et sans écran.

Après quelques minutes à rouler dans une petite route de gravelle, nous sommes finalement arrivées face à une majestueuse yourte juchée sur une toute petite colline faisant place à une vue imprenable de Saint-Côme. Je ne comprendrai jamais ces personnes qui chialent d’être « pris » à voyager au Québec cet été. Notre province est tout simplement splendide et chaque petit coin mérite d’être chéri et visité. La yourte de SOW n’en fait pas exception, cette grande tente érigée au beau milieu de la forêt est un véritable havre de paix.

Nous avions apporté le strict minimum pour un séjour de deux nuitées et la yourte bien équipée nous a permis de bien en profiter même s’il n’y avait pas d’électricité. Poêle au gaz pour cuisiner, poêle au bois pour se réchauffer et des lits pour se reposer, quoi demander de plus?

Perso, je ne suis pas une grande adepte du camping en tente. En fait, je pourrais même dire que je ne garde que de mauvais souvenirs de mes expériences antérieures à dormir dans un petit espace humide et mal isolé. Depuis que j’ai découvert le glamping, ma vie se porte nettement mieux. Bref, pour en revenir à la yourte, il s’agit d’une excellente alternative pour tous ceux qui désirent reconnecter avec la nature sans pour autant se faire mouiller dessus toute la nuit. Je vous le dis car il a plu une bonne partie de notre séjour et nous avons passé un excellent moment toutes les quatre à jouer à des jeux de société et à écouter les gouttes de pluie tomber sur le dôme. C’était à la fois poétique et apaisant.

La Chute-à-Bull et la Rivière de la Boule

La yourte à SOW est située à quelques minutes en voiture du Parc régional de la Chute-à-Bull. Nous avons profité des quelques rayons de soleil de lundi après-midi pour nous rendre sur le site. Pique-nique en main et chasse-moustique dans l’autre, nous étions parties pour une randonnée dans les sentiers du parc. Ces derniers étaient d’ailleurs ponctués de plusieurs capsules historiques puisque le site est marqué par l’histoire des draveurs de Saint-Côme. Le sentier était bien adapté pour les petites jambes de mes filles et les moustiques étaient beaucoup moins voraces que dans les Laurentides. Le point culminant de notre marche: la Chute-à-Bull. Y’a des trucs qui ne cesseront de nous impressionner et contempler une chute à quelques mètres de soi en fait partie.

Nous étions seules au monde à ce moment précis: que le son de la chute qui se déverse dans la petite rivière étouffant le reste du bruit ambiant. L’accès à ce site enchanteur était inclus avec la yourte. Disons que c’est un deux pour un parfait pour se réaligner les chakras comme du monde.

En revenant de notre randonnée, nous avons fait un petit arrêt dans la rivière voisine à la yourte pour se rafraîchir et tenter de faire décoller les quelques couches de Muskol accumulées sur notre peau. J’avais besoin de m’enraciner, de me reconnecter les deux pieds dans le sol et de savourer tout le beau qui nous entoure.

Yoga, yaourt et yourte

À noter que le yaourt n’a pas rapport mais il permet au titre d’être bien rythmé.

La vue de la terrasse nous a inspiré quelques séances de méditation avec les enfants sans oublier nos tentatives de yoga. Ce petit séjour nous a sauvées. Une pause de stress sans réseau. Nous avons échangé Spotify pour le cri des corbeaux aux aurores, nous avons pris le temps de discuter, de se salir et de manger des S’mores tout en saluant le soleil. Bref, un séjour parfait en bonne compagnie que je me suis jurée de refaire.

Vous tentez encore désespérément de trouver de la place pour vos vacances cet été, ne cherchez plus, réservez votre séjour à la yourte de SOW et vous serez comblés!

Nature et zénitude sont au rendez-vous mais ne tardez pas parce que ça part vite en titi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :