Bols déjeuner, par où commencer ?

Je ne suis pas nutritionniste, mais je suis passionnée par le plaisir de manger ce qui est bon et beau pour les yeux. C’est dans cet état d’esprit que j’ai commencé à me faire des bols déjeuner et mon plaisir est exponentiel lorsque j’inspire les autres à en faire aussi ! Je vous partage donc comment je m’y prends en général. Les quantités sont pour une grande portion ou 2 plus petites selon votre appétit.

  1. Les fruits et légumes: Je mets approximativement 1 1/ 2 de fruits et/ou légumes de mon choix (ceci comprend presque toujours ½ tasse de banane, d’avocat, de mangue ou de chou-fleur). Ces aliments rendent les smoothies plus onctueux, mais il m’arrive parfois de les laisser de côté et d’improviser.

  2. Les protéines: Parce qu’on ne veut pas avoir faim dans 15 minutes ! Bien entendu, on fait un choix, on ne les met pas toutes dans le même smoothie !

    • Les noix et graines : arachides, graines de citrouille, de tournesol ou de lin, pistaches, noix de cajous, noisettes, amandes, beurre de noix…

    • Les céréales : avoine, quinoa, sarrasin…

    • Légumineuses : tofu soyeux, haricots rouges, noirs, blancs…

    • Les supers aliments : chlorophylle, chia, chanvre, baies de goji, baies d’açaï, spiruline, maca…

    • Suppléments de protéines en poudre (je privilégie toujours les bios)

  3. Sucre: Je ne suis pas du type sucré. Pour moi, les fruits sucrent généralement suffisamment mon smoothie. Par contre, au besoin, vous pouvez ajouter au goût : sirop d’érable, sirop d’agave, purée de dattes.

  4. Des épices? Bien oui ! Curcuma, gingembre, cannelle, cacao, muscade, cardamome, etc.

  5. La couleur. Cette étape est principalement pour l’aspect visuel. On peut donc laisser ça aux matins plus spéciaux ! Ajouter un colorant végétal donnera une couleur flamboyante à votre bol : poudre de betterave, de fruit du dragon rouge (pitaya), de butterfly pea, de spiruline (verte ou bleue), de mûre, etc.

  6. Le liquide. J’ajoute finalement un lait végétal, juste assez pour faire tourner les lames, sinon, la texture est trop liquide et les garnitures coulent au fond du bol. Pour varier, j’utilise parfois pour du thé ou une tisane, de l’eau de coco, un jus fraîchement pressé (quand j’ai davantage de temps) ou même un espresso (dans un smoothie banane/cacao c’est vraiment bon).

  7. Restera ensuite qu’à le garnir, mon bout préféré ! Fruits (frais ou séchés), noix, céréales et graines !

Il y a une possibilité infinie de recettes. Le concept de base demeure toujours le même. Comme je le dis souvent, soyez créatif : le pire qui peut vous arriver, c’est qu’il ne soit pas aussi bon que vous l’auriez imaginé. La bonne nouvelle, c’est que demain, il y a aura un autre matin pour vous reprendre et le jour d’après aussi !

La température actuelle vous donne envie de vous faire des tisanes ? Gardez vos restes pour le smoothie du lendemain. Je vous partage ici une recette dans laquelle on en retrouve et un produit de chez-nous en plus !

Marisol – Couleurs et végétaux

Les commentaires sont fermés.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :