(2/2) Refaire sa garde-robe après bébé

Après avoir bien réfléchi à mes objectifs, j’ai établi des paramètres plus précis pour ma nouvelle garde-robe.

Le plan de match

Budget: 1000$. C’est le plus grand montant que j’ai dépensé en une seule fois pour des vêtements de toute ma vie, mais en même temps, ce n’est pas beaucoup…

Boutiques: En lien avec le budget, je ne pouvais pas me permettre de magasiner seulement dans des boutiques de designers ou de fabrication 100% éthique et locale. C’était aussi hors de question pour moi d’encourager le fast fashion. J’ai opté pour un compromis en visant des boutiques abordables dont le siège social est ici (Aubainerie, Reitman’s, Simons). En plus, il y avait de grosses liquidations dans les dernières semaines!

Style: Destination Pinterest et Instagram pour trouver de l’inspiration! J’aime beaucoup le principe de garde-robe capsule, qui comprend beaucoup de morceaux neutres, avec quelques touches qui changent au fil des saisons. À partir de cela, j’avais déjà une bonne idée des morceaux qu’il me fallait.

Le grand ménage

J’étais décidée. Un matin, pendant que bébé s’amusait avec papa, j’ai essayé TOUS mes vêtements. J’ai fait quatre piles: à jeter, à donner, à réparer, à garder. J’ai été intransigeante. Le linge qui ne me faisait plus ou que je n’avais pas porté depuis longtemps devait partir. En cas de doute, le morceau allait dans la pile « à donner ». Ensuite, j’ai trié cette pile pour mettre de côté des beaux morceaux que je savais qui feraient le bonheur de ma soeur. Le reste a été donné au Comptoir Dépanne Tout de Sainte-Thérèse.

En regardant le tas de vêtements dont je devais me débarrasser, cela me donnait déjà une bonne idée de ce que je devais acheter. Par exemple, ma paire de pantalons noirs propres que je portais régulièrement au travail devait être remplacée par un bas similaire. À partir de cela et de l’inspiration que j’avais trouvée, je me suis fait une liste d’achats de base.

Le premier tour en magasin

Je suis allée magasiner une première fois. Mon objectif était double: découvrir ma nouvelle taille et acheter le plus de morceaux de base possible. Ce n’était pas évident avec des cabines d’essayage fermées à cause de la pandémie et du bébé que j’avais emmené, mais j’ai tout de même atteint mes objectifs.

Je suis retournée une fois en magasin après la consultation avec ma styliste, en demandant de l’aide pour s’ocupper de mon fils. J’ai aussi fait des achats en ligne une fois que je connaissais ma taille.

La consultation avec une styliste

Il faut savoir qu’une consultation avec une styliste était mon rêve depuis longtemps! Cependant, j’avais en tête que c’était couteux, en plus de la somme dépensée en vêtements… On m’a recommandé la merveilleuse Julie B. Styliste. Elle offre toute une gamme de services adaptés à tous et c’est comme cela que j’ai pu choisir une rencontre vidéo d’une heure pour le prix de 100$! Dans ma siuation, ça convenait tout à fait à mes besoins, mon budget et mon horaire.

Comme j’avais déjà fait mon ménage et un premier tour en magasin, la rencontre s’est articulée autour des questions que je voulais poser. De cette façon, Julie a pu m’aider à agencer des vêtements que j’avais déjà et me dire ce qu’il manquait à ma collection. Elle m’a également donné des conseils pour donner du pep à mon style et choisir des vêtements qui mettent ma silhouette en valeur.

J’ai vraiment senti que Julie est à l’écoute. Ses conseils étaient adaptés à mon budget, à mon mode de vie et à ma personnalité. À la fin, elle m’a même envoyé des recommandations d’articles à acheter que je me suis empressée de commander!

Comme j’avais tellement aimé ma rencontre, j’ai fait la lecture de son livre numérique Le style décomplexé. Ça m’a permis de mieux comprendre les principes qu’elle avait appliqué dans notre rencontre. Bref, j’ai consolidé mes acquis! J’ai aussi recommandé ses servies à plusieurs de mes proches. Rendez-vous sur sa page Facebook pour commander son livre ou devenir une cliente satisfaite comme moi!

L’organisation du garde-robe

Une fois que tous mes vêtements étaient achetés et lavés, j’ai organisé mon garde-robe et ma commode. Les conseils du livre de Julie B. m’ont aidée à rendre le tout encore plus efficace. Finis, les matins à chercher désespérément quoi porter!

L’appropriation de mon style

Voilà! La fin de mon périple au pays des vêtements est arrivée! Ça peut sembler superficiel, mais ma nouvelle garde-robe me fait vraiment sentir bien. Un ajustement parfait qui me rend confortable toute la journée, ça faisait longtemps que j’avais connu ça! Choisir mon look du jour est rendu un jeu et plus qu’une obligation. J’ai hâte à la rentrée scolaire pour afficher mon style!

Toute une métamorphose, n’est-ce pas?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :