La foire de l’horreur débarque au Centropolis, êtes-vous game?

La semaine qui vient de passer fut très forte en émotions. Disons que me serais cachée sous ma couette jusqu’à ce que le tourbillon émotionnel finisse par se calmer. Entre temps, j’ai reçu une invitation qui a piqué ma curiosité, soit celle d’expérimenter la Foire de l’Horreur. Cette dernière était plutôt vague et me convoquait dans les stationnement du Colossus à 19 heures tapantes. C’était intriguant et mystérieux, exactement ce dont j’avais besoin pour me changer les idées.

Je me suis rendue au rendez-vous, ne sachant pas du tout à quoi m’attendre. J’ai été accueillie par des étranges créatures qui m’ont guidée vers l’entrée du premier parcours. Je n’avais jamais vécu l’expérience d’une maison de l’horreur auparavant. Jadis, avant d’avoir des enfants, j’adorais tout ce qui était ténébreux et effrayant. Je ne me lassais pas des films d’épouvante et des récits de frayeur même si ces derniers me donnaient des frissons jusque dans la moelle. Bref, je faisais ma tough dans la file d’attente mais mon intérieur était complètement noué par l’angoisse.

Le premier parcours se voulait plus familial et quand je dis familial, je parle bien sûr d’enfants de 12 ans et plus. Dès mon entrée, j’ai été confrontée à mes propres démons alors que je traversais des lieux obscures et restreints qui me rendaient extrêmement inconfortable. Je suis claustrophobe et même si je tentais de me convaincre que j’étais en sécurité dans ce lieu, la phobie prenait le dessus! Le parcours est très intéressant et m’a obligée à dépasser mes limites personnelles. J’ai eu peur, j’ai crié et ce fût extrêmement libérateur. C’est étrange à dire hein! En plus des zones plus effrayantes, le parcours nous pousse à réfléchir en nous obligeant à résoudre des énigmes afin de pouvoir en sortir. C’était très réussi!

Une fois sortie, j’ai été dirigée vers le deuxième parcours qui est, selon plusieurs, pas mal plus gore. Effectivement, la thématique, les décors et les costumes étaient très crédibles. Je ne vous dévoilerai pas de punch ici mais je peux vous dire que c’était très déstabilisant. Ça m’a rappelé ma saison préférée de la série américaine American Horror Story et c’est tout un compliment. Les acteurs et les actrices étaient incroyables et bien que personne nous touchait, ils réussissaient avec brio à nous secouer et à nous donner toute une frousse.

Vous avez jusqu’au 4 novembre 2019 pour vivre l’expérience de la Foire de l’horreur. J’ai été agréablement surprise par cette activité qui m’a complètement sortie de ma zone de confort. J’ai eu la chienne, j’ai ri et je me suis à la fois libérée de beaucoup de négativité que je traînais sur mon dos depuis quelques temps. Allez consulter l’horaire sur le site internet et allez-y en gang, cris et fous rires garantis.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :