Mauvais Garçons Tattoo Shop: j'aurais vraiment voulu aimer ça

C’est toujours délicat d’écrire une critique qui ne se veut pas rose bonbon remplie d’éloges. Malheureusement, il arrive que certaines expériences ne soient pas toujours super positives et je juge qu’en tant que blogueuse, il ne serait pas transparent de ma part d’esquiver le sujet par peur de représailles.

J’avais vu passer sur le Insta de Mauvais garçons tattoo shop, qu’ils étaient à la recherche de clients pour faire pratiquer leur apprenti. J’ai les ai tout de suite contactés car la shop est tout près de mon travail et je n’en suis pas à ma première session avec un apprenti tatoueur. J’aime bien croire en la relève. Bref, la prise de rendez-vous a été super simple et j’étais bien excitée de découvrir ce nouveau salon de tatouage de Laval.

En arrivant sur les lieux, j’ai été extrêmement bien accueillie par ce qui m’a semblé être le proprio ou le gérant. J’ai visité plusieurs salons de tatouage et je dois vous dire que le Mauvais garçons tattoo et coffee shop vaut pleinement la visite. L’image de marque a été bien étudiée et le marketing est à point. Dès mes premiers pas dans le salon, j’ai été envoûtée par l’odeur du café qui se mêlait au son excitant des machines à tatouage. Le paradis! J’ai ensuite rencontré l’apprenti et lui ai montré le dessin que je désirais avoir; une flèche toute simple qu’il avait dessiné.

L’attente fût longue mais agréable. J’écoutais la musique, je yeutais Instagram et je prenais le temps d’apprécier ce petit moment en solo. C’est au moment où j’ai mis les pieds dans l’enceinte des tatoueurs que ma balloune a explosé. L’ambiance était plutôt froide. Alors que je m’installais sur la table, prête à me faire tatouer, je me suis sentie extrêmement mal à l’aise. La tension entre l’apprenti et sa maître associée était palpable. Elle de lui dire devant moi que nous la mettions en retard sur son horaire en utilisant un langage, ma foi, peu professionnel. Avant qu’il ne fasse les premiers coups d’aiguilles, j’ai eu une envie soudaine de me lever et de quitter sur le champ. Je ne l’ai pas fait, pour éviter d’en rajouter au malaise. J’étais figée par l’incompréhension de la situation. Chaque question était répondue par une réponse de plus en plus agressive. Le matériel était manipulé brusquement et le ton montait au fur et à mesure que les minutes avançaient. Au même moment, j’entendais une autre tatoueuse critiquer haut et fort le client qui venait tout juste de quitter sa chaise. Un salon si élégant et esthétiquement parfait avec certains membres de leur personnel aussi peu professionnels, c’est questionnant.

Ce fût 90 très longues minutes. À voir leur popularité sur les médias sociaux, je me dis être tombée sur une mauvaise journée et je l’espère sincèrement car ils ont tout pour avoir une vie commerciale très prospère. Cependant, je pense que mon expérience en tant que cliente du salon est valide et mérite d’être entendue. Je ne dis pas que j’ai mis un X sur l’entreprise mais j’espère profondément ne pas avoir à revivre une expérience aussi malaisante que celle que j’ai vécue.

Les commentaires sont fermés.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :