Un projet féministe voit le jour dans une école primaire de Laval

Crédit: Pixabay

Un projet féministe a vu le jour à l’école du Bois-Joli grâce à un enseignant et une animatrice de vie spirituelle et communautaire. J’avais une boule dans le ventre et les yeux pétillants en lisant cette nouvelle. Un mot m’est venu à l’esprit : ENFIN!

Les deux professionnels ont constaté un immense manque de modèles féminins dans les manuels et les apprentissages scolaires. Ainsi, ils ont mis sur pied des ateliers en commençant par une rencontre significative avec une dame de 92 années de vie qui a partagé avec les jeunes l’histoire des femmes au Québec et leur lutte quotidienne pour leurs droits et leur indépendance.

Crédit: Giphy

Quelle belle façon de conscientiser notre relève que par des échanges et des rencontres qui les marqueront à tout jamais. Génération bombardée par les publicités, encore vulnérable mais fin prête à changer les vieilles habitudes de notre société encore très patriarcale. Je suis fière de mes collègues de Commission Scolaire qui ont pris sur leurs épaules le mandat d’éduquer leurs élèves de cinquième année quant aux enjeux de la lutte des femmes pour une société égalitaire, aux stéréotypes et aux stigmates encore très présents face au terme « féminisme ».

Pour conclure leurs ateliers, les élèves ont eu la visite de Léa Clermont-Dion qui leur a parlé de son expérience et de son implication dans la cause féministe au Québec. Bref, une super initiative qui, espérons-le sèmera une petite graine en vue de la naissance d’un grand jardin. Des projets comme celui-là, amenez-en mes chers ami.e.s et collègues, c’est notre société qui en bénéficiera plus tard!

Les commentaires sont fermés.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :