Notre télé, redondante et beige

Crédit: Pexels/Pixabay

Je n’écoute presque plus la télévision. D’une part, j’ai deux jeunes enfants et un job à temps plein et d’une autre part, je suis gazée de toujours y retrouver les mêmes visages. Bon, je ne veux pas me faire lancer des roches, elles sont bien bonnes nos vedettes québécoises, mais il me semble que nous serions dus pour un petit renouvellement.

Est-ce qu’il manque de relève? Est-ce que les émissions sont conçues en ayant déjà les comédiens en tête? Je cherche à comprendre pourquoi les mêmes animateurs nous divertissent dans quatre programmes différents. Il doit bien y avoir une raison valable que je n’ai juste pas comprise?

Quand j’allume la télé ou que je regarde un gala, c’est beige longtemps. Trop souvent le même casting homogène en robe de gala pas trop wilds pour éviter de faire jaser de soi dans le crédible Journal de Montréal du lendemain. Un copier collé des cinq dernières années télévisuelles quoi! Je les admire car je n’aurais jamais le guts de faire ce métier. J’ai une grande gueule mais dès qu’il y a une caméra, je fige. Cependant, être à la place de ceux.es qui s’inscrivent à une école de théâtre ou qui se présentent à une audition, je serais pessimiste en titi. Il y a longtemps que j’ai découvert une personnalité talentueuse que je n’ai pas déjà vue dans toutes les émissions à la même heure et à tous les postes francophones.

Mon amie Marilou Morin qui est une des plus talentueuses que je connaisse ( ok j’ai un parti pris), comment se fait-il que nous commençons tout juste à la découvrir alors qu’elle a presque dix années derrière la cravate? J’ai envie de vivre des coups de cœur, de pouvoir me retrouver dans la télé que j’écoute, d’y voir de la diversité et encore plus de Tshirts de Gerry Boulet dans les galas où nous sommes supposés récompenser les plus talentueux et non ceux avec les meilleurs stylistes. Je lance tout cela dans l’univers en espérant une réponse de sa part.

Les commentaires sont fermés.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :