Un grand moment pour les femmes

Le matin du 23 mai,j’ai quitté ma campagne pour me rendre à Montreal . Le trajet m’aura pris 1h30 . C’ était long. J’étais dans ma voiture et j’écoutais la radio. Toutes les chaînes abordaient le même sujet . Les attentats de Manchester . Une tragédie, encore. Une après l’autre, quand est-ce que tout ça prendra fin ? Cette fois-ci un stade bondé de filles, des ados vivant leur jeunesse, insouciantes et libres. Certaines vies perdues, brisées et plusieurs bouleversées. Étant maman de trois filles , j’étais sans mots . Ça aurait pu être les miennes. De nos jours, nous sommes constamment sur le qui vive ,je ne m’y ferai jamais je crois .

La cause des femmes me sera toujours une grande priorité surtout en 2017 où j’aurais tant espéré voir les choses changer.

Je me dirigeais justement en ville pour aller bruncher au resto l’Gros luxe deluxe pour le dévoilement des lauréates 2017 de la Fondation Y des femmes de Montréal. Ces femmes d’exception aux parcours hors du communs ont été nommées en raison de leurs accomplissements au cours de leur carrières respectives et démarches personnelles. Des femmes dont je parlerai assurément à mes petites afin qu’elles aient des modèles inspirantes et accessibles. Des femmes d’ici, des dames de cœur, de grandes femmes quoi ! Chacune d’entre elles apporte beaucoup de positif et démontre que nous devons prôner l’égalité et l’inclusion dans notre société. Toutes les femmes ont leur place et ces dames sont des modèles d’envergure qui gagnent à être reconnues au grand jour . Les neuf femmes nommées se démarquent par leur dévouement pour la cause ainsi que leurs nombreux accomplissements qui permettent à d’autres de se réaliser et d’atteindre leurs objectifs et le bonheur.

La fondation Y des femmes de Montréal a été créée en 1995 et depuis ce temps elle ne cesse de grandir et d’aider les femmes montréalaises à s’intégrer et à s’épanouir. Chaque femme a son histoire et c’était un grand honneur pour moi de pouvoir les entendre et les rencontrer. Parmi toutes les femmes qui travaillent d’arrache-pied dans notre région, sept d’entre elles seront lauréates des Prix femmes de mérite en septembre prochain:

  • Affaires et entrepreneuriat : madame Annie Lemieux , présidente de LSR GesDev

  • Arts, culture et design : madame Suzanne Sauvage, présidente et chef de la direction du Musée McCord Stewart

  • Éducation et information : madame Ève Lamont, cinéaste

  • Engagement social et environnemental : madame Anne-Marie Messier,directrice générale du Centre de santé des femmes

  • Services publics : madame Géraldine Martin, directrice de l’entrepreneuriat, ville de Montréal

  • Sports, santé et mieux-être : Dre Marie Laberge-Malo, chef du département de physiatrie du CHU Sainte-Justine

  • Recherche et innovation : madame Annie Pullen-Sansfaçon, professeur agrégée à l’École de travail social de l’Université de Montréal

Crédit: PhilippeRenault

De plus, deux autres femmes ont également été soulignées pour leur grand travail dont madame Shahrzad Arshadi pour son implication sociale ainsi que madame Dinah Oliel, pour son rôle de bénévole depuis plus de 25 ans au Y des femmes de Montréal, à titre d’avocate à la clinique d’information juridique.

Ces grandes dames donnent un vent d’espoir pour la cause de nous, les femmes, qui est malheureusement encore bien loin d’être gagnée. Bravo!

Les commentaires sont fermés.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :