La Bibliovente de Laval: le rendez-vous annuel des amateur.ices de lecture

Ce billet me rend nostalgique car je l’avais rédigé, dans un premier temps, en 2017 soit à peine un an après la fondation de Ma banlieue. Je m’y étais rendue avec ma fille alors qu’elle était toute petite, cette même enfant qui aura bientôt 10 ans. Time flies hein! Bref, tout pour dire que la populaire Bibliovente sera de retour à l’aréna Cartier les 5-6-7 mai 2023.

Ce que vous devez savoir:

  • Le stationnement est un peu l’enfer alors je vous suggère d’arriver très tôt si vous le pouvez ou de prendre le transport en commun kit à vous stationner à Momo et de prendre le métro jusqu’à la station Cartier.
  • Armez-vous de patience car la Bibliovente attire BEAUCOUP de monde.
  • Le prix est fixé en fonction du poids de vos achats.
  • Apportez vos sacs réutilisables.
  • Vous pourrez payer débit ou en argent comptant.

Heures d’ouverture:

Vendredi 5 mai : 16 h à 21 h

Samedi 6 mai : 10 h à 17 h 

Dimanche 7 mai : 10 h à 13 h

Pour toutes les informations, c’est ici: https://www.laval.ca/Pages/Fr/Activites/bibliovente.aspx


Hier soir, après avoir enfilé mes bottes d’eau et mon imper, j’ai bravé la pluie avec ma plus grande pour aller fouiner dans les nombreuses boîtes de bouquins à l’édition 2017 de la Bibliovente. Les portes ouvraient a 16 heures pour les membres des amis de la bibliothèque et à 17 heures pour tous les autres adeptes de lecture. La température n’a pas empêché un impressionnant nombre de personnes de se présenter à la vente annuelle de livres usagés. Nous y étions à 17h05 et avons attendu une quizaine de minutes à l’extérieur puis une dizaine de minutes à l’intérieur avant d’avoir accès au site.

Crédit: Ma_banlieue/Instagram

Qui a dit que les gens ne lisaient plus? À voir la foule de gens présents, il faut croire que l’odeur du livre papier leur plaît encore malgré l’existence de tous les autres médias dont nous sommes malheureusement dépendants. Nous sommes restées presque deux heures à tenter de trouver LE petit bijou de livre! Avec un sac réutilisable bien rempli de 13 livres, 3 dvds et 1 cd pour un total de 16$, nous avons repris le chemin de la maison pour partager avec le reste de la famille nos merveilleuses trouvailles. À 19h30, les gens se précipitaient encore à la vente dans l’espoir d’y ressortir avec des caisses de livres de recettes, de voyages, des biographies ou des documentaires sur les requins comme celui que ma fille s’est choisi.

Nous avons souvent tendance à penser qu’il faut aller dans les magasins de jouets ou à des sorties fort dispendieuses pour faire plaisir à nos enfants. Eh bien non! En voyant le sourire des enfants sur place qui se choisissaient des livres et des films achetés pour à peine quelques dollars, j’ai une fois de plus réaliser que le bonheur ne coûte souvent pas grand chose. Un livre sur les étoiles vs un jouet qui passera sa vie dans le fond du coffre à jouet, la réponse est assez claire non?

Nous avons déjà hâte à la prochaine édition!

Les commentaires sont fermés.

Powered by WordPress.com. par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :